conf
  • Posted on: 07 November 2016
  1. Emergence d’une tendance à l’horizontalité et à l’égalité dans les rapports sociaux de sexe dans les sites du projet et au-delà par l’accroissement du niveau de connaissances décisives des masses féminines et la réduction de la mentalité de soumission.
  2. Systématisation d’une tendance au respect des Droits de l’Homme dans les sites du projet et au-delà par la mobilisation individuelle des droits et l’exigence collective des femmes au respect des droits.
  3. Amélioration de la gouvernance politique au niveau local et national par l’influence désormais effective d’une masse démographique outillée sur les processus politiques et les politiques publiques aux niveaux local et; le recul de la tendance à la formulation évasive des textes de loi par le développement progressif de la culture de la spécificité, véritable baromètre du développement de la culture des Droits de l’Homme ; par le développement au sein des partis de la culture du renforcement permanent des capacités des membres.
  4. Amélioration de la gouvernance économique par l’intégration de plusieurs milliers d’entre ces femmes dans les circuits classiques et formels de l’économie et une implication dans les dynamiques économiques locales et nationales.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar