dscn0081
  • Publier le: 07 novembre 2016
  1. Etude et recherche (Les données et informations factuelles et actualisées qu’elle fournit permet de soutenir une intervention basée sur l’évidence et une meilleure évaluation des progrès et surtout des performances)
  2. Renforcement des capacités et coaching (l’accroissement du niveau de connaissances )
  3. Publications (démocratiser le savoir est au cœur de la théorie du changement du projet)
  4. Communication pour le développement: le changement des perceptions comme un adjuvant à la démocratisation du savoir est au cœur de la théorie du changement du projet)
  5. Mobilisation communautaire (pour obtenir une forte adhésion des bénéficiaires et les membres de leurs communautés directes)
  6. Appuis ponctuels (les appuis matériels et financiers sont des compléments utiles pour débloquer des situations difficiles afin d’intéresser davantage les bénéficiaires)
  7. Cadres de concertation et de dialogue intra et intersexué (pour rapprocher les postures antagoniques entre les acteurs et gommer les différences de visions qui altèrent la qualité des interventions en faveur de la promotion politique des femmes)
  8. Plaidoyer et lobbying (pour améliorer le cadre normatif et macro structurel très souvent structurant des problèmes relevés)
  9. Observatoire du genre et la participation politique (pour documenter en temps réel les interventions du projet et d’autres initiatives connexes)
  10. Développement organisationnel (pour appuyer les capacités d’organisation et d’action collective des bénéficiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils