img_0211-fin
  • Publier le: 07 novembre 2016

La finalité du projet est de contribuer à l’amélioration de la démocratie camerounaise par le développement d’une culture démocratique et citoyenne chez 500 000 femmes en vue de promouvoir la paix pré et postélectorale en 2018 et favoriser une meilleure expression du déterminant genre dans la gestion de la cité en 2018 et au delà.

VOLET 1 : AMELIORATION DE LA PARTICIPATION ELECTORALE

Problèmes spécifiques n°1

1/ Participation électorale lacunaire des femmes dans les localités identifiées dans le projet. Cette faible participation s’exprime sous trois facettes : la faible inscription sur les listes électorales ; le faible retrait des cartes électorales ; la faible mobilisation le jour du vote y compris par celles qui ont suivi les deux premières étapes (inscription et retrait des cartes électorales)

2/ Connaissance approximative par les femmes du jeu et des enjeux de la participation politique et électorale dans les sites du projet.

Objectif spécifique n°1 

Accroître l’inscription et la participation des femmes et filles en âge de voter dans chacune des 20 communes des 7 régions ciblées à l’horizon 2018

Résultat attendu

Les femmes et les filles en âge de voter dans les sites du projet participent massivement au processus électoral en connaissance de cause.

VOLET 2 : AMELIORATION DE LA QUALITE DU LEADERSHIP FEMININ

Problèmes spécifiques

1/Leadership politique féminin erratique dans les localités identifiées en contradiction avec le volume de leur engagement et leur forte présence à la base.

2/Leadership féminin faiblement compétent, inapte aux combats politiques d’envergure et incapable de s’extraire des logiques politiciennes nuisibles à la cause générale des femmes.

Objectif spécifique n°2

Renforcer les capacités d’intervention des femmes en tant que candidates ou leaders politiques dans le cadre des futures échéances électorales

Résultats attendus

Les femmes candidates aux élections présidentielles, sénatoriales, législatives et municipales ont acquis la compétence économique et politique nécessaire.

Une synergie d’actions entre les leaders féminins et les femmes à la base est mis en place

VOLET 3 : AMELIORATION DE LA SENSIBILITE GENRE DES DETENTEURS D’ENJEUX

Problèmes spécifiques

1/ Réticences ou ignorance des décideurs et autres détenteurs d’enjeux aux niveaux social et communautaires sur la question du leadership politique féminin

2/ Inexistence des cadres normatifs et réglementaires incitatifs

Objectif spécifique n°3

Améliorer l’environnement social en faveur d’une gouvernance politique sensible au genre grâce au plaidoyer pour la révision du code électoral.

Résultats attendus

  1. 1.Le cadre juridique de l’expression politique des femmes renforce les capacités d’intervention des femmes en tant que candidates dans le cadre des futures échéances électorales

Les acteurs sociaux clés ont pris des actes favorables à l’émergence d’un environnement social plus sensible à l’expression et à la participation politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils